Laurent HIS

La saison dernière, l’équipe de St Marcel football a accédé pour la 1ère fois de son histoire à la division d’honneur régionale en ne concédant que 4 défaites pour 17 victoires et 3 nuls.

Laurent His, son entraîneur, n’est pas forcément connu par tous. C’est pourquoi, nous allons le découvrir à travers ce portrait et les quelques questions que je lui ai posées.

 

Laurent,  pour mieux te connaître, Peux tu te décrire aux gens ?

Quelle est ta situation familiale ? Quelle est  ta profession ? Où résides-tu ? …..

Quelles sont tes activités préférées ?

Pratiques-tu un autre sport ?

Es tu plutôt télé ou cinéma ?

Quels sont tes points forts, tes points faibles etc.……..ton club préféré….

J’ai 43 ans, je suis né dans les Yvelines à Meulan. Je suis marié, deux enfants. Je suis enseignant spécialisé auprès d’adolescents ayant une déficience intellectuelle profonde dans un IME (Institut Médico-Educative). J’habite à Notre dame de l’Isle.

Je suis un passionné de sport en général, de jeux de cartes également (tarot, poker) et j’apprécie également les temps passés auprès des miens.

J’aime pratiquer le sport en général. Adepte du jogging, j’ai pratiqué également le tennis dans ma jeunesse.

Plutôt ciné. A la télé surtout le sport

Points forts et points faibles,  demandez plutôt aux personnes qui m’entourent.

Club préféré : L’OM

 

 

Laurent, maintenant que l’on te connaît un peu mieux, parlons football, rien que du football

Sport que nous aimons tous à Saint Marcel football.

 

1  Rappelle nous ton parcours de joueur avant de devenir entraîneur diplômé ?

Ma première licence à 10 ans à l’US Gasny avec Mr Jacques PAIN comme entraîneur, un homme qui m’a donné envie de poursuivre dans ce sport. Ensuite j’ai passé prés de 18 ans dans ce club ou j’ai connu beaucoup de satisfactions autant dans les catégories de jeunes qu’en seniors auprès de Mrs Claude Thibaut et Ralph Merrant. J’ai participé auprès d’eux à la montée des équipes seniors ( 1A en DHR et 1B en PH). J’ai également eu la chance de jouer un match de septième tour de coupe de France contre Beauvais alors en ligue 2 (Défaite 1 à 0 après prolongation). Cela restera comme mon meilleur souvenir en tant que joueur).

J’ai également fait une année en DHR au SPN Vernon et passé 4 années au CS Gaillon avec une montée en DHR. Je  me suis inscrit à Saint Marcel football après avoir rencontré Mr Derache en 2002/2003 afin de m’intéresser de plus près au rôle d’éducateur.

 

2 Quels diplômes d’éducateur de football as-tu obtenus et souhaites tu continuer sur cette voie afin d’en obtenir d’autres ?

J’ai obtenu tous mes diplômes depuis que je suis à Saint Marcel. En l’espace de trois ans  j’ai obtenu, L’I1, L’I2, L’ASD et le BE1 depuis juin 2005. J’aimerais repartir en formation et continuer à apprendre. Il faut que je trouve le temps.

 

As-tu connu une expérience formatrice et enrichissante dans tes premières années d’éducateur ?

Mes premières armes en tant qu’éducateur furent auprès des jeunes pousses jaunes et noires. A 25 ans, on m’avait confié les débutants, catégorie que j’ai eue beaucoup de plaisirs à prendre en charge. J’ai renouvelé cette expérience avec grand bonheur lors de mon passage au SPN Vernon, puis plus rien jusqu’à ce que je pose mes valises à Saint Marcel football.

J’y ai d’abord suivi les poussins avant que l’on me confie les quinze ans avec une montée en première division à la clé. Puis Mr JABIOL m’a accordé sa confiance pour que je prenne en charge le groupe senior.

Outre les formations qui m’ont beaucoup apporté, ce que je retiendrais de ces premières années en tant qu’éducateur, c’est la disponibilité qu’on pu faire preuve les éducateurs que j’ai sollicités afin d’assister à leur séance et partager avec eux sur le contenu. Je citerai Mrs Gérald Thierry et Christophe Canteloup, Mr Laurent Hatton et plus récemment Mr Richard Déziré, entraineur d’Avranches qui m’a permis de passer une semaine avec son groupe de CFA. Je leur dois beaucoup également.

 

4   Quels sont les points qui t’attirent le plus dans le rôle d’éducateur ?

C’est le partage, partager des connaissances, des points de vue, des émotions.

C’est apprendre des uns pour transférer aux autres.

C’est également toute la richesse de la relation, de la communication à l’autre. Apprendre à se connaître, à se respecter, à apprécier non seulement les points forts de chacun mais surtout à accepter leurs faiblesses et les différences.

 

 

5   Depuis quand as-tu repris le groupe senior ? Quels ont été tes premiers objectifs et penses tu à ce jour les avoir réalisés ?

J’ai la responsabilité du groupe senior depuis 2005, je démarre ma neuvième saison. Mes objectifs étaient de participer à faire évoluer ce club et de m’enrichir personnellement au travers des rencontres qu’il me serait donner de faire. Sur ces deux points, je pense que je ne peux être que comblé. Quand Mr Jabiol m’a confié ce groupe, l’équipe première était en deuxième division, la réserve en troisième. Aujourd’hui, l’équipe fanion vient de monter en DHR et la réserve est en promotion d’excellence. Ce bilan, je le dois tout d’abord à la confiance qui m’a été donnée par mes présidents respectifs, à la disponibilité et au dévouement des différents acteurs de la vie de ce club (mention spéciale à Pascal Caquelard qui est là depuis le début). Cette réussite, elle appartient aussi à toutes les personnes qui m’ont entouré pendant ces années, Tino, Balthazar, Yannick, Yohann, Azzedine, Christian, Franck, Philipe et François autour de ce groupe senior. J’ai eu la chance de travailler avec des gens de confiance. Cette longévité à la tête de ce groupe senior, c’est en partie à eux que je le dois.

6   Comment donc as-tu préparé ton équipe avant le début de ce nouveau championnat de DHR ?

L’objectif principal était de donner au groupe, qui vient de monter et qui nous a apporter de grandes satisfactions, l’opportunité de continuer à progresser à l’étage supérieur. Ils ont tous en eux les capacités de s’accomplir dans ce nouveau challenge qui s’offre à eux. Pour leur permettre de grandir, il était important d’enrichir ce groupe de quelques individualités choisies à des postes bien précis pour apporter encore un peu plus de concurrence. Concurrence nécessaire pour aller encore plus loin.

Les hommes qui nous ont rejoints ont le profil pour nous apporter ce petit plus d’expérience. Ils ont été pris aussi parce que je pense qu’ils ont des valeurs qui vont leur permettre  de se fondre rapidement dans ce groupe ou il fait bon vivre.

 

7   Quels sont les objectifs que tu penses te fixer pour cette 1ère année en DHR?

Continuer à progresser, à faire grandir chacun d’entre eux pour leur permettre de bien vivre ensemble pour aller encore plus haut. On va découvrir cette division, ce groupe à les qualités nécessaires pour bien s’y comporter.

 

8 En parlant des autres équipes que ton groupe aura à rencontrer la saison prochaine, quels sont tes favoris pour la montée en DH ?

Je connais très peu les équipes que l’on va rencontrer. Je pense que Gasny avec son expérience et le recrutement effectué est le favori logique de ce championnat. En attendant de savoir si la réserve du FCR fera partie de ce groupe B de DHR ou pas.

 

9  Regrettes-tu les départs de certains joueurs du groupe senior vers le club voisin du SPN Vernon ainsi que le départ d’Azdine ?

Il n’est jamais facile de se séparer de personnes avec qui on a partagé de bons moments. Mais pour durer, il est parfois nécessaire de renouveler son effectif. Et si ce ne sont pas les joueurs qui s’en vont, c’est souvent l’entraineur qui part. Que cela se passe comme ça, c’est mieux pour moi (rire ou lol, comme vous voulez). Un joueur comme Fayçal a grandement participé pour que ce groupe senior évolue. J’espère que tous ceux qui partent garderont des choses positives de leur passage à Saint-Marcel. Beaucoup d’entre eux sont des vernonnais et ils ont surement envie de jouer pour le club de leur ville.

Quant à Azdine, il s’est occupé de la réserve pendant 4 années. Ce n’est pas un poste facile. Le costume d’entraineur du groupe réserve était devenu un peu trop petit pour lui. Il y a connu une montée et gagné une coupe des réserves. Le challenge qui lui était proposé à Vernon était difficilement refusable. Il en avait envie. Il bénéficiera de l’expérience de Laurent Hatton. Je lui souhaite de réussir dans ce nouveau challenge.

 Enfin, gardons le meilleur pour la fin

 

Est-ce ton plus beau souvenir d’entraîneur cette montée en Division d’honneur Régionale ?

Depuis que je suis à saint Marcel, c’est ma sixième montée. La première, c’était avec les U15, deux avec la réserve avec respectivement Tino et Azdine à la tête et 3 avec l’équipe première. J’ai pris du plaisir dans chacune d’entre elle. Toutes ont une histoire différente, construites avec des hommes et dans des contextes différents.

Quels sont tes sentiments après cette accession ?

D’abord un grand soulagement. Je m’étais engagé en début de saison à ne pas poursuivre à la tête de l’équipe première s’il n’y avait pas une montée au bout. Je crois fort en ce groupe et je n’aurai pas supporté de le voir se disperser. Je serai parti sur un autre projet. Avec François,  on s’est beaucoup investi pour donner à ces joueurs et à ce Staff la possibilité de continuer ensemble. Cette montée a permis de recharger les batteries pour donner d’autres perspectives à ce groupe senior.

On a préparé et on a vécu cette saison comme si c’était la dernière. Cette montée n’est pas le fruit du hasard.Elle vient également récompenser l’investissement de tout un club, d’une ville. Merci à Mr Volpatti qui nous apporte régulièrement son soutien

As-tu des remerciements à faire etc…. ?

Il y en aurait beaucoup et je risquerai d’en oublier. Merci à tous ceux qui font que ce club grandit et qui me permettent de grandir avec lui.

 

Tout Saint Marcel football te remercie, Laurent His, pour cette interview exclusive. Bonne chance à toi pour cette saison 2013/2014

 

E.Pikorki

LE CLASSEMENT REGIONAL 2